Un transit sain pour rester en bonne santé

6 octobre 2023

La santé intestinale se traduit par une bonne élimination des déchets, mais cela n’est possible qu’avec un transit sain. Le côlon se compose de milliards de bactéries formant le microbiote. Il régule l’immunité et joue un rôle important dans la santé.

Les problèmes de constipation traduisent un problème au niveau du transit.  La constipation peut conduire à des crises d’hémorroïdes ou de fissures anales. Certains patients constipés peuvent finir par souffrir d’un fécalome ou masse de selles déshydratées stockée dans le côlon.

Sujet a lire : Pourquoi la 5e maladie ?

Facteurs influençant le transit intestinal

Divers facteurs sont susceptibles d’influencer le transit intestinal. Ce sont la déshydratation, l’alimentation insuffisante ou inadéquate, les voyages, le stress, le manque d’activité… La constipation peut résulter de ces mauvaises habitudes. Ce problème peut également être causé par le fait de se retenir au moment d’aller aux selles.

Heureusement, la constipation est facile à traiter, car il suffit d’utiliser des adoucisseurs de selles ou encore des laxatifs. Toutefois, ces derniers peuvent créer une accoutumance. Consommer plus de fruits et de légumes permet aussi d’améliorer le transit intestinal. Commandez vos téguments ici en cas de besoin.

Sujet a lire : Les bienfaits de l'huile de nigelle

Aliments favorisant un transit intestinal sain

Les changements au niveau des habitudes suffisent à réduire les risques de constipation. Dans ce cas, voici quelques aliments à privilégier :

  • Les céréales complètes;
  • Les légumes ;
  • Les fruits comme les pommes, les abricots et les raisins.

Il faut tâcher de consommer 30 g de fibres par jour.

En outre, il est préconisé de boire beaucoup de liquides (8 à 10 verres par jour). On préférera l’eau afin d’éviter les problèmes de déshydratation.

On recommande d’aller aux toilettes tous les matins à la même heure. En outre, il est bon de faire 150 minutes d’activité physique par semaine.

Conseils pour une hydratation adéquate

L’eau est indispensable à l’hydratation et au fonctionnement optimal des reins. Boire de l’eau en quantité suffisante permet aussi d’éviter la constipation.

Pour rester bien hydraté, il est capital de boire 8 à 10 verres d’eau par jour. On peut aromatiser l’eau avec du citron, de la fraise ou du basilic. On peut également boire du thé glacé sans sucre. Il est important de faire le plein de fruits et de légumes pour obtenir encore plus d’eau.

L'exercice physique et le transit intestinal

La pratique d’une activité physique régulière aide à réduire les crampes abdominales, les brûlures d’estomac et les flatulences. Cela prévient la constipation.

On peut choisir entre différents exercices pour favoriser la digestion et combattre la constipation. Il est possible de faire un peu d’abdominaux ou même du cardio pour lutter efficacement contre les problèmes de constipation.

Soutien des suppléments

Les prébiotiques sont différents des probiotiques. Les premiers alimentent les seconds. Les prébiotiques influencent la qualité du transit tandis que les probiotiques aident les prébiotiques à se multiplier.

On retrouve les probiotiques dans les produits laitiers fermentés comme le fromage et le yaourt. Les prébiotiques sont des fibres naturelles qu’on retrouve dans les légumes, les fruits et les céréales.

Comment garder une bonne hygiène intestinale ?

Pour conserver une hygiène intestinale correcte, il faut limiter les aliments transformés et ceux qui sont trop sucrés ou trop salés. On préfère une alimentation riche en fruits, légumes et céréales complètes. On opte aussi pour les repas qui contiennent des vitamines et des minéraux. Ils sont indispensables au fonctionnement optimal de l’organisme.

Copyright 2024. Tous Droits Réservés