Comment décrire la LSF ou langue des signes ?

21 août 2023

La langue des signes est une technique de communication mise en place par les personnes sourdes et malentendantes pour échanger entre elles, ainsi qu'avec le monde des entendants. C'est un langage visuel qui fonctionne tel un langage à part entière, avec son alphabet, son vocabulaire ainsi que sa syntaxe. Entrons dans le vif du sujet.

La langue des signes française LSF et son historique

En France, les personnes sourdes et malentendantes emploient la Langue des Signes Française (LSF) pour converser. La langue est signée par plus de 100 000 individus en France et approximativement 169 000 dans le monde.  

A voir aussi : Tous les conseils pour utiliser un plug anal avec queue

Pendant longtemps, les personnes sourdes ont été considérées telles des simples d'esprit. Ce n'est qu'en 1760, lorsque le Père Charles Michel de l'Épée observe deux sœurs jumelles sourdes communiquant par signes, que ce mode de communication est institutionnalisé et enseigné.  

Le prêtre a donc appris la langue des signes avec ses élèves et il a mis en place une institution de nos jours connue sous le nom d'Institut National des Jeunes Sourds à Paris : une véritable école pour enfants sourds. 

A découvrir également : Pourquoi chaque athlète a besoin d'un préparateur mental ?

Néanmoins, la langue des signes a été officiellement abandonnée du Congrès de Milan en 1880 au profit d'un enseignement oral, basé entre autres sur la lecture labiale. Cependant, la LSF n'est pas perdue et les personnes malentendantes continuent de la pratiquer entre eux. 

Son interdiction durera un siècle. La loi Fabius, adoptée en 1991, finira par reconnaître la langue des signes en tant que langue enseignable à part entière. Vous pouvez désormais suivre la formation LSF chez Adsignes.  

Le b.a.-ba de la LSF

La langue des signes dispose d’un alphabet dactylologique. Chaque lettre de l'alphabet latin que nous employons dans l'écriture a une phonétique accentuée. Quelques symboles sont aussi assez proches de leur écriture, à savoir

  • le H
  • le O
  • le L
  • le V.  

La LSF dispose également d'un vocabulaire de signes pour exprimer des mots. Il se distingue par :

Les signes iconiques expriment un mot de manière imitative. Manger est entre autres indiqué en rapprochant vos doigts de votre bouche. Un geste qui peut être compris même par les entendants.

Les signes inspirés du français : pour l’expression de certains mots, les signes utilisés ne miment pas automatiquement des actions ou des noms. Mais ils ont intégré la dactylologie de la première lettre du mot. Par exemple, les mots vacances et vrais sont représentés par un mouvement spécifique du bras alors que l'index et le majeur sont étendus, qui forme le V de la LSF.

Les signes inventés : un symbole destiné pour désigner un nouveau membre dans un groupe, un concept, un lieu, basé sur une caractéristique qui lui est spécifique. À titre d’exemple, le réseau social Facebook le montre en levant deux mains de chaque côté du visage pour avoir l'idée d'un avatar. 

De même, il existe nombreux dictionnaires qui peuvent vous aider à apprendre du vocabulaire.

 

Copyright 2024. Tous Droits Réservés