Comment consommer du CBD ?

17 mars 2023

L’utilité de la consommation du CBD n’est plus à démontrer. Si les bienfaits de cette molécule sur la santé sont multiples, il faut rappeler que son mode de consommation ne détermine pas son efficacité contrairement aux idées reçues. Il définit plutôt le temps que mettra l’organisme du consommateur à assimiler le CBD consommé. Dès lors, quels sont les modes de consommation possibles du CBD ?

Consommer le CBD par infusion

La récente loi sur le CBD a permis de démocratiser sa consommation. Cependant, les utilisateurs ont le choix entre plusieurs modes de consommation. La façon dont le CBD est consommé dépend de son substrat. 

A lire également : Comment les téléphones pour malentendants révolutionnent-ils la communication ?

Les consommateurs peuvent donc opter pour une infusion. C’est le mode de consommation le plus indiqué quand on doit utiliser de la fleur de CBD ou de la résine. Par ailleurs, pour réussir une infusion, il est important de connaître quelques notions de base. 

Le consommateur qui souhaite profiter de tous les principes actifs d’une fleur ou d’une résine de CBD devra porter de l’eau à ébullition. Dès que cette dernière frémit, il pourra ajouter le produit de CBD tout en y incorporant de la matière grasse (huile, beurre, crème, etc.). 

Dans le meme genre : La psychothérapie humaniste : explorons l'essence de notre être intérieur

Après 15 à 20 minutes, l’infusion est prête pour être retirée du feu. Il faudra toutefois la filtrer pour la débarrasser de tout débris. Ainsi, le CBD passera par votre système digestif avant d’entrer dans votre système circulatoire.

La consommation par ingestion directe

L’ingestion directe est également un mode de consommation efficace. Elle consiste à incorporer des substrats de CBD à des aliments. Il peut s’agir d’un gâteau ou d’une boisson. Dans un cas comme dans l’autre, le CBD suivra le même cycle que les aliments. Ses effets peuvent mettre des heures avant de se ressentir.

Le vapotage ou l’inhalation

À une ère où la cigarette électronique (e-cig) a le vent en poupe, elle sera utile pour consommer du CBD. En effet, il existe des e-liquides avec des teneurs en CBD variées. Selon la tolérance du consommateur, il peut opter pour le dosage de son choix. 

Par ailleurs, la vape n’est pas forcément un mode de consommation recommandé. La fumée issue de l’e-cig contient en plus du CBD, d’autres composés pouvant être nocifs pour la santé. Avant de vapoter le CBD, le consommateur devra prendre la mesure de son choix.

Opter pour une consommation sublinguale

De nombreux utilisateurs préfèrent la consommation sublinguale pour sa rapidité d’action. Ici, il suffit à l’aide d’un compte-gouttes de déposer quelques gouttes de CBD sous la langue et le tour est joué ! De cette façon, le CBD est directement absorbé par la muqueuse buccale et passe directement dans le sang. Dès lors, les effets de la molécule sont rapidement perceptibles (au bout d’une dizaine de minutes).

L’application cutanée

L’application cutanée est également une méthode de consommation du CBD. C’est d’ailleurs cette utilisation qui est souvent faite de l’huile de CBD par exemple. Elle peut être incorporée à des pommades ou être directement appliquée sur la peau. À travers les pores, l’huile sera absorbée et libérera ses principes actifs. 

En résumé, le CBD peut être consommé par ingestion, par inhalation, par application cutanée et par consommation sublinguale. Le mode de consommation choisi dépendra de vos besoins.

Copyright 2024. Tous Droits Réservés