Aspect et composition de la culotte menstruelle

15 mars 2023

Les règles sont l'apanage de toutes les femmes. Elles peuvent aussi paraître stressantes ou troublantes au cas où l’on ne dispose pas de tout ce qu’il faut pour passer de bons jours menstruels. Parmi ces derniers les essentiels que sont les serviettes hygiéniques ou les culottes menstruelles. Cela dit, qu’est-ce qu’une culottes menstruelle et de quoi est-elle composée ?

La culotte menstruelle : qu’est-ce c’est ? 

La culotte menstruelle est destinée à être portée pendant les règles. Tout comme les tampons et autres, elle sert de protection contre les fuites de sang ou les infections qui peuvent résulter d’une impropriété hygiénique. 

Avez-vous vu cela : Quels facteurs indiquent la mauvaise circulation sanguine ?

Contrairement aux serviettes hygiéniques jetables ou aux, tampons la culotte menstruelle est lavable, résistante et confortable. 

Elle est donc réutilisable et représente une option plus écologique pour les personnes qui cherchent à réduire leur empreinte carbone. Toutefois, il est important de noter que sa résistance peut varier en fonction de la marque ou du moins de la fabrication.

A lire également : Comment durcir les selles naturellement ?

Aspect et composition de la culotte menstruelle

À vue d’œil, la culotte menstruelle ou encore culotte de règles, ressemble à une culotte normale, mais en plus résistant et en plus durable. Elle est d’ailleurs composée d’un système antifuite allant de trois à quatre épaisseurs. 

En effet, plus la culotte est épaisse et plus, elle permet une absorption maximale. La composition d’une culotte menstruelle varie, et ce, en fonction de sa marque. Il n’est donc pas toujours évident que les culottes ne possédant pas la même marque aient la même composition. La seule exception est le système antifuite. 

Il s’agit d’une composition commune à toutes les culottes menstruelles, même si, oui les tissus permettant la composition du système ne sont pas tous les mêmes aussi. Puisque le système antifuite est composé de minimum trois épaisseurs, il y aura, une première couche externe, une seconde couche intermédiaire et une dernière membrane.

La première couche épaisse

La première couche épaisse est composée d’un tissu doux et hydratant. Elle est en contact direct avec la peau ou avec la muqueuse. Ce tissu permet de drainer le sang vers la partie absorbante afin de maintenir la culotte au sec.

La seconde couche épaisse

La seconde couche est une couche intermédiaire. Elle sert d’absorbant. Elle protège contre les bactéries, l’humidité, et contre les mauvaises odeurs. Elle est considérée comme la partie protectrice de la culotte puisque les trois éléments essentiels sont réunis à cette partie.

La troisième couche

La troisième couche est la dernière membrane du système antifuite de la culotte menstruelle. Il s’agit d’un tissu imperméable. Grâce à ce dernier, aucun liquide externe comme interne ne peut traverser la culotte.

La culotte menstruelle fait partie des nombreux objets de protection hygiénique à utiliser en tant de règle. Elle remplace largement certaines serviettes hygiéniques ou certains tampons. Elle est confortable et réutilisable. C’est un tout-en-un, puisqu’elle est à la fois, une culotte et une protection hygiénique. Sa particularité est qu’elle est durable.

Copyright 2024. Tous Droits Réservés